Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Ce mardi 1er mai, ce n’est pas la fête du travail qui a rassemblée la population mais le moulage des deux nouvelles cloches de l’église Sainte Benoîte. Un évènement rare et exceptionnel, auquel de nombreux Thiérachiens ont pu assister, depuis le parc de la mairie et ce n’est pas le mauvais temps qui leurs a fait rebrousser chemin, bien au contraire.

Amassés derrière des barrières de sécurité, ces derniers ont pu admirer le travail titanesque exécuté par l’entreprise Pashcal en charge de ses confections. Dans un premier temps, un four fût installé, chauffé par la suite à plus de 1200 °C, puis les moules enterrés dans le sol. Le métal en fusion fût ensuite récupéré à l’aide d’une louche puis versé dans le canal pour remplir tour à tour les moules des deux cloches.

La première a était coulée aux alentours de 18h30, la seconde à 21h, ces deux créatures baptisées Guy et Aline-Suzanne, des noms choisis à l’unanimité  par la population, pèseront pas moins de 180 kg pour l’une et 280 kg pour l’autre.

La « naissance » du moins le démoulage était programmé quant à lui,  ce mardi 2 mai, Guy et Aline-Suzanne seront hissés, très prochainement en haut du clocher, au côté de l’unique survivante de la grande guerre et pourront de nouveau résonner en trio dans cette petite bourgade de deux cent âmes.