Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Les faits se sont déroulés hier soir. A l’heure du dîner, un groupe de six ami(e)s se présentent à l’entrée d’un restaurant Hirsonnais, situé à proximité de la principale zone commerciale. Parmi eux, Céline, 49 ans, paraplégique, se voit soudainement refuser l’accès par les responsables de l’établissement, motif invoquée, la présence de Drago, un labrador de 10 ans, sauf que ce compagnon à 4 pattes n’est pas n’importe qui, c’est son chien d’assistance. La direction n’a rien voulu savoir.

 

Joint par téléphone, cette dernière est très en colère «  je suis extrêmement déçue, en huit ans, c’est la première fois que l’on me refuse l’entrée d’un lieu ouvert au public. Mon chien détient un certificat national d’identification de chien d’assistance éduqué, de ce fait il est autorisé à m’accompagner partout ».

 

La quadragénaire compte porter plainte en s’appuyant sur l’article R241-23 du code de l’action sociale et des familles, qui stipule que le fait d’interdire l’accès aux lieux ouverts au public, aux chiens accompagnant les personnes titulaires de la carte d’invalidité est puni d’une amende prévue pour les contraventions de la 3e classe.

 

A préciser que cette dernière demeure à Hirson la figure emblématique d’ « Handichien », chaque année, les clubs services « Angora »  et « 41 » organisent des manifestations dans le but de récolter des fonds pour cette association, grâce à  laquelle, Céline comme de nombreuses personnes en situation d’handicap, ont pu bénéficier d’un complice hors pair, qui les accompagne dans de nombreux aspects de la vie quotidienne.