Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Ce mercredi 17 janvier 2018, Michel Blondiau, président sortant, déclarait ouverte l’audience solennelle de rentrée du Conseil  de Prud’hommes de Laon*.

 

« Cette audience est particulière, devait dire Michel Blondiau, elle est la première, depuis 9 ans, au cours de laquelle de nouveaux conseillers vont prendre leur fonction et ainsi permettre à d’autres de prendre une retraite bien méritée ».

 

Ce sont 19 conseillers de la précédente mandature qui laissent leur place aux nouveaux conseillers, 5 sièges ne sont pas pourvus. C’est  un effectif de 69 conseillers sur 74 qui compose le nouveau conseil.

 

Avec le vice-président et le greffier en chef, le président sortant observe depuis 2015 une augmentation de la durée des affaires avec la création du nouveau bureau  de conciliation et d’orientation (BCO). Michel Blondiau communique ensuite le bilan de l’activité des prud’hommes pour 2017. Pour 545 affaires en cours, 434 ont été terminées. 120 accords d’entreprise, conventions et règlements intérieurs ont été déposés. Le nombre d’affaires nouvelles est de 220, en diminution de 157 affaires.

 

« Tous les indicateurs situent notre juridiction à un bon niveau par rapport aux autre conseils de prud’hommes », devait préciser le président sortant.

 

Le bâtonnier de l’ordre des avocats, Maître Jean-François Dejas, prenait ensuite la parole. C’est avec nostalgie qu’il se remémorait le temps où le département de l’Aisne comptait 6 conseils de prud’hommes, « nous nous déplacions à chacune des rentrées des conseils. Les anciens dossiers ne se retrouvent pas à Laon, devait-il regretter et de mettre engarde, s’il n’y a plus de lien avec la justice, il n’y a plus de justice ».

 

Le directeur de greffe, Daniel Garnier, proclamait les résultats de l’élection des président et vice-président du conseil  ainsi que des présidents et vice-présidents de sections, « ont été élus à la présidence du Conseil de Prud’hommes, Jean-Yves Creach, conseiller du collège employeurs, section industrie, et, à la vice présidence, Christian Sinet, conseiller du collège salariés, section encadrement ».

 

Le Procureur de la République, Jean-Baptiste Porcher, prenant la parole se réjouissait des bons chiffres statistiques du conseil avec cependant un bémol, celui du taux de conciliations en constante diminution, « un chiffre à améliorer ».

 

Le nouveau président Jean-Yves Creach déclarait close l’année judiciaire 2017.

 

*Présentation de la juridiction  - Le conseil de prud’hommes de Laon est une juridiction de proximité qui règle les litiges entre salariés et employeurs. Elle est paritaire, organisée en 5 sections. Elle est composée de 74 conseillers prud’hommes. Le greffe est composé de 4 fonctionnaires dirigés par le directeur de greffe. Depuis la réforme de la carte judiciaire de 2008, seuls trois conseils sur six subsistent : Laon pour 215 354 habitants, Saint-Quentin pour 149 444 habitants, Soissons pour 172 266 habitants. Les conseils d’Hirson et Chauny ont été rattachés à Laon, celui de Château-Thierry rattaché à Soissons.