Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Le 9 août, Nicolas Fricoteaux a adressé un courrier aux dirigeants associatifs, leur faisant part des difficultés budgétaires du Département et les alertant afin qu’ils anticipent une éventuelle baisse, ou suppression, des subventions versées par le Conseil départemental.

 

"Afin de préserver les moyens d’action du Conseil départemental, il est vital, pour notre collectivité, que l’Etat prenne en compte le juste coût des missions qu’il confie au Département." martèle le Président du Conseil Départemental.

 

Nicolas Fricoteaux a par conséquent écrit au Premier ministre ainsi qu’aux parlementaires axonais, afin que chacun soit informé des enjeux, de l’urgence de la situation, et que l’Etat se décide enfin à apporter, pour notre Département, des solutions concrètes ainsi que durables.

 

"Les parlementaires portent la parole des habitants et celle de nos territoires, au sein de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Ils sont un relais essentiel de la relation entre les collectivités et l’Etat, et le Département est leur partenaire." précise Nicolas Fricoteaux.

 

Il a demandé à ce que l’Etat renforce la péréquation entre les Départements et qu’il compense mieux la charge des missions qu’il leur confie. Il a également demandé à ce que l’Aisne bénéficie d’une aide exceptionnelle cette année, qui permette, à court terme, de mieux prendre en charge le coût des allocations individuelles de solidarité et, de ce fait, redonne au Département des marges de manœuvre financières pour maintenir ses dépenses facultatives, qui bénéficient notamment aux associations.

 

Publicité