Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Communiqué de presse

 

« Profitant de la torpeur de l’été, le Président du Conseil Départemental Nicolas Fricoteaux vient d’annoncer aux associations de l’Aisne qu’elles ne devraient plus compter sur le soutien du département.

 

Stupéfait face à de telles pratiques politiques, le Parti Socialiste de l’Aisne tient à réaffirmer son total attachement au milieu associatif, véritable tissu social au sein de notre département. Nous reconnaissons le dévouement des nombreux bénévoles qui oeuvrent sans cesse pour faire vivre nos communes. Nous partageons également les inquiétudes des personnels employés par les associations, dont leur avenir est aujourd’hui remis en cause par la majorité de droite.

 

S’attaquer à la culture, au sport et à la vie associative est un choix politique fort. C’est détruire le ciment qui lie notre département, le vivre ensemble qui nous unit. A la droite départementale de l’assumer désormais, et jusqu’au bout.

 

D’autres choix politiques et budgétaires étaient possibles. Le Président Fricoteaux a su trouver des finances pour augmenter le nombre de Vice-Présidents pour s’assurer une majorité « plus forte » alors qu’il est incapable de trouver une solution pour sauvegarder nos associations : que chacun s’en souvienne. Le Parti Socialiste de l’Aisne ne peut accepter de telles coupes financières qui n’auront pour seules conséquences que d’assombrir un peu plus le quotidien des Axonais et des Axonaises.

 

Il y a encore quelques semaines, nous mettions en garde le département, dans un précédent communiqué, lors de la signature du pacte de contractualisation visant à maitriser les dépenses du département. Sans contrepartie certaine et alors que des négociations étaient en cours concernant le financement des dépenses en matière d’aides sociales, le Président Fricoteaux et sa majorité avaient alors engagé l’Aisne dans ce que nous dénoncions comme « un pacte diabolique et mortifère ». Aujourd’hui, c’est l’enfer qu’ils promettent aux associations pour leur prochain budget.

 

Enfin, nous sommes surpris que cette annonce intervienne en pleine période estivale. Nous ne voulons nous résoudre à l’idée que cette annonce soit faite dans la discrétion la plus totale. Nous demandons au Président Fricoteaux et à sa majorité de droite de revenir sur leur décision. Le Conseil Départemental ne peut se gérer que d’une façon purement budgétaire. Nos associations sont vitales pour les Axonais et les Axonaises. »

 

Publicité