Malgré l’annonce de Nicole Belloubet, Ministre de la Justice, qui garantit le maintien des Tribunaux de Grande Instance, la réforme continue à inquiéter les acteurs du monde judiciaire de Saint-Quentin.

 

Pour formuler leurs inquiétudes, les professionnel(le)s du droit ont organisé, ce lundi 12 mars, une vente aux enchères fictive du Tribunal de Saint-Quentin marquant ainsi leur opposition au projet de réforme de la nouvelle carte judiciaire discuté par le Gouvernement.

 

Les magistrats, greffiers, avocats, mandataires et autres ont reçu le soutien des élus locaux et de la région comme Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin, Pascale Gruny, Sénateur de l’Aisne, Xavier Bertrand, Président de la région et de Julien Dive, Député de l’Aisne.

 

Tous réclament une clarification de l’Etat sur ce projet de réforme et veulent préserver une justice de proximité. 

 

(Photo Facebook)



Réagir