A l'occasion de la nuit de la Saint Sylvestre, Daniel Fermon, directeur de cabinet du préfet de l'Aisne, était aux côtés des acteurs de la sécurité pour évaluer les dispositifs mis en place pour gérer les interventions sur le terrain.

 

Le directeur de cabinet s'est rendu au groupement de la gendarmerie départementale où 150 militaires dont 30% de réservistes étaient mobilisés sous le commandement du lieutenant-colonel Jean-Charles Metras.

 

A la direction départementale de la sécurité publique, le représentant de l’Etat était accueilli par le commissaire Garric, chef de la circonscription de sécurité publique de Soissons, 40 policiers étaient engagés pour surveiller les 5% de la zone police du département.

 

Direction le SAMU qui assurait la régulation des appels médicaux d'urgence d’autant que le 31 décembre tombe un week-end et que les cabinets médicaux sont fermés ce qui fait un nombre d’appels au 15 en net augmentation (658 appels au lieu de 550).

 

 La visite du Daniel Fermon s'est terminée au service départemental d'incendie et de secours où 440 sapeurs-pompiers étaient mobilisés.

 

A noter qu’en cette année 2017, le nombre de morts sur les routes du département  a fortement augmenté (40 décès contre 31 en 2016)

 

Au cours de la nuit du dimanche 31 décembre au lundi 1er janvier, Daniel Fermon, sous-préfet, directeur de cabinet, est allé à la rencontre des forces de sécurité et de secours sur le terrain.



Réagir