CROUY : Migrants, des droits fondamentaux pour tous Posté le 20/12/2017 - Par Jean-Paul Vaillant Département

Les bénévoles et associations notamment caritatives accompagnants les migrants sont devant une augmentation sensible de migrants priés de quitter le territoire français, ils sont souvent en famille, faisant effort de s’insérer dans la société, avec des enfants scolarisés parfois depuis plusieurs années, en formation avec une orientation professionnelle, chaque situation est un drame humain loin, par exemple, des stéréotypes de profiteurs ou d’exclusifs migrants économiques. Dans ce contexte, un rassemblement était organisé à  Soissons devant l’ancien Fast Hôtel de Crouy le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants.

 

Dans ce contexte également, une lettre de la Fédération des Acteurs de Solidarité* a été envoyée au mois de novembre au président de la république, « Nous constatons la dégradation des conditions d’accueil des migrants… des dispositifs qui complexifient leur  parcours sans prendre en compte leurs besoins de protection… Nous sommes inquiets des orientations annoncées dans le cadre de la prochaine loi asile qui va durcir les mesures à l’encontre des personnes sous statut Dublin ou qui sont déboutées du droit d’asile. La reconduite « massive » des personnes déboutées est peu réaliste. Et s’adressant au président de la république la lettre de préciser, notre socle de nos missions se fonde sur le principe d’accueil inconditionnel qui prévoit que toute personne en situation de détresse présente sur le territoire, a le droit à un hébergement et un accompagnement. Les associations n’envisagent pas d’intervenir dans un autre cadre et s’opposent clairement au tri des personnes sans abri en fonction de leur statut administratif pour refuser leur prise en charge. ».

 

Elles étaient 40 personnes réunies répondant à l’appel du réseau de personnes engagées à titre individuel au service de migrants hébergés à l’ancien Fast Hôtel de Crouy, «Les locataires de l’hôtel quittent les lieux avant la fin de l’année, confie l’une des  organisateurs Maria Ouko-Rodriguez, l’occasion de leur dire au revoir , et de préciser le leitmotiv du rassemblement, Liberté, Egalité, Fraternité ! Des droits fondamentaux pour tous ! »  

                                 

* Parmi les 21 signataires : Louis Gallois, président de la Fédération des Acteurs de la solidarité et les présidents de la Fondation Abbé Pierre, du Secours Catholique,  de la Cimade, du Samu Social de Paris, de la Ligue des Droits de l’Homme, de l’Unicef France…

 

Publicité



Réagir